AVEC SON TEMPS

l’évolution de la société rend les rencontres de plus en plus difficiles.

Les gens seuls sont de plus en plus nombreux .
En 2006, la population française, métropolitaine et d’outre-mer, est estimée à 62,9 millions d’habitants. Selon la dernière étude de l’Insee, en 2004, les Français sont de plus en plus nombreux à vivre seuls. En quarante ans, la proportion de personnes vivant seules a plus que doublé, passant de 6,1 % de la population en 1962 à près de 14 % en 2004 (en 1999, cette proportion était de 12,6 %). 8,3 millions de personnes vivaient seules en 2004


Les raisons de cette augmentation du nombre de personnes vivant seules sont diverses. Il y a bien sur une raison démographiques (veuvage), mais aussi des causes sociales, économiques, historiques, technologiques et idéologiques.
  • En partie à cause de l’allongement de la durée des études. Les jeunes restent plus longtemps chez leurs parents, et lorsqu’ils partent, ils ont tendance à vivre plus souvent seuls.
  • L’augmentation des divorces chez les seniors.
  • La désertion des campagnes (principalement féminin).
  • La priorité des vies professionnelles, à laquelle se rajoute fréquemment le critère de mobilité, qui amène souvent à faire des choix allant à l’encontre du couple.
  • La consécration des nouveaux moyens de communication : Minitel hier, Internet aujourd’hui, et l’explosion du téléphone portable… Tous se substituent au contact humain.
  • Le renfermement dans la sphère du privé (télévision et « cocooning ») et le délaissement relatif des lieux de sociabilité et de rencontres.
  • L’organisation urbaine, qui encourage l’anonymat. La ville n’est plus un lieu de rencontres mais de simples croisements.





 
 
agence web lyon création site power